lundi 18 décembre 2017

Uchroniquement vôtre

réponse à un commentaire

Cette simple question; quelle procédure doit-on faire pour répondre à un commentaire laissé sur un article?

J'ai déjà reçu 4 commentaires, touts sympa et constructifs, et j'aurais souhaité faire des réponses.

Merci par avance à ceux qui me liront pour leur aide !

Soviet ski car

Voilà encore une création qui me fait penser qu'on s'amuse parfois beaucoup plus avec un vieux jouet à 2€ qu'avec une maquette sophistiquée et très chère (même si j'en ai monté aussi des comme ça). 

La base est une voiture style Ford années 40 reçue en prime cadeau avec un menu de chez..., enfin vous savez l'arche jaune sur fond vert ; ). Elle était noire, avec des roues et des grandes flammes gravées sur le capot et les flancs.

Cette fois, l'inspiration m'est venue de Russie (URSS à l'époque) avec ces Pobieda montées sur ski et pourvues d'un gros moteur propulsif à hélice. Je sais pas ce que ça donnait en conditions réelles, mais sur les photos c'est assez chouette.

3 skis tirés de la fameuse boîte à rabiot et provenant d'une maquette de C47 version polaire, moteur, capotage et hélice tirés d'une maquette de Mitchell au 1/72, les trains avant sont des pantalons de Stuka, le train arrière tout droit venu d'un B1 au 1/72 (eh oui !), phare de Kamov Hormone, capots de train d'un Stratocruiser au 1/144 et quelques plaques pour obturer les joints.

Le côté rustique du jouet rajoute à l'effet final (enfin, je trouve). Et je me suis bien plu à recréer l'effet boue/neige (encore une fois, merci à Mr Tamiya). Les décals sont des étoiles et des numéros d'avions soviétiques.

Ca vaut ce que ça vaut, sans doute. Mais si ma petite bagnole sur skis plait à d'autres, j'en serai ravi ; ))))

DSCN1696DSCN1697DSCN1698DSCN1699

Dieselpunk locomotive

Aujourd'hui, je vous présente une autre petite distraction inspirée de l'univers dieselpunk.

La base est une locomotive au 1/160 tirée de la série ATLAS sortie il y a quelques années. J'ai conservé le sous-bassement et ajouté deux ou trois petits trucs de ci de là (tirées de la boîte à rabiot que connaît tout maquettiste), pour lui donner un aspect guerrier, genre train blindé. Une tête de bélier en décalco pour décorer, la couleur sea blue gloss uniforme et un vieillissement au weathering (merci Mr Tamiya). 

Rien de très sorcier, mais le résultat me plait bien. Je l'aurais bien vu dans le film "Ghost of Mars" de Carpenter (avec la sublime Natasha Henstridge).

DSCN1690DSCN1691DSCN1691

 

Une première création

Je commence par un petit truc simple mais qui m'a donné bien du plaisir. Partant d'une base Premium Classixx au 1/43 du proto de la Mercedes 300 SL, j'ai imaginé une variation militaire, dans l'esprit WW2:

  • Plus de portières papillon, mais des sortes de stores (enroulés) comme sur les Citroën Méhari ou les Jeep par exemple
  • Une roue de secours sous toile et fixée sur le coffre
  • Les phares sans enjoliveurs et renfoncés dans la carrosserie
  • Une grille de radiateur plus "brute"
  • Une suspension réhaussée façon 4x4
  • Des sièges de Mercedes 450SL
  • Un camouflage hérité des schémas de la Luftwaffe, avec décals tirés de la boîte à rabiot

Le personnage m'a été inspiré par une photo en noir et blanc du Feldmaréchal Joseph, régent de Hongrie, devant sa Mercedes 570 (in "Les Mercedes à compresseur" aux editions Lazarus)

Rien d'extraordinaire à tout ça, mais un petit ensemble que j'aime finalement bien.

Merci à tous ceux qui me donneront leur avis (que je sais éclairé)

DSCN1693

DSCN1694

DSCN1695

Une rapide présentation

Depuis bientôt 40 ans, je colle et peins du plastique à mes heures (pas toujours perdues). De moins en moins satisfait des boîtes toutes faites (souvent chères et peu inventives), je m'adonne au scratch. Et la SF (ou l'uchronie) est devenue tout naturellement un domaine de prédilection. J'aime beaucoup le genre "steampunk" en littérature et j'essaye de retrouver cet esprit dans mes créations...