lundi 18 décembre 2017

dead is not the end

TRAVAILLE BIEN FAIT

 

180 713 se laisse tomber contre le dossier de son fauteuil à la tapisserie en cuir déchirée, il était fier de son travail. Tout était fait. Tout dans les moindres détails. Les gros dossiers, les petits dossiers, les sous dossiers, les catégories et les sous catégories... Tout était terminé, il a pensé à tout et il a tout fait! Il ne lui reste plus qu'a appuyer sur la touche « enter »... Il se rapproche de son clavier, dernier coup d’œil sur l'écran et il appuie sur « enter »... De nouveau il se laisse tomber contre le dossier de son fauteuil en regarder l’écran avec une très grande satisfaction.

Sur le écran de son ordinateur les chiffres et les lettres correspondants aux fichiers, dossiers, catégories et sous catégories défilent à une vitesse telle que l'on ne pourrait les lire... l'ordinateur indique le temps restant pour terminer la tache « moins d'une heure »... … 180 713 se dit que il a du temps pour faire une petite pause... a peine ferme-t-il les yeux qu'il se déconnecte de tout…

Lorsque il ouvre ses yeux l'ordinateur indiquer que le réseau mondial est disponible a 98 % et que tous les fichiers ont été transférés avec succès !

  • Yes ! Le boulot vas commencer! il dit ceci pour lui car il n'y avait personne autour que lui, mais aussi pour se donner un peu de courage il se lever de son fauteuil décrépit...

Une fois debout il s'approche de la seule fenêtre du bureau où il travaille. Il tourne la commande des volets pour qu’ils s'ouvrent... Il se disait que a l'heure qu’il est « la vie » devrait

reprendre. Effectivement...

                                        bob_paige_office_by_gryphart-d48hfbj copie

De la fenêtre, 180 713 eu une vue sur l'une des grandes zones industrielle d'armement, les lumières dans les bâtiment s'allumaient à nouveau. Les routes étaient éclairées. Il voyait même quelques robots circuler entre les bâtiment. La centrale nucléaire qui se trouvait loin sur l'horizon et qui alimentait toute la zone en électricité avait lâchée ses premières vapeurs. Grand nuage de vapeur d'eaux se déplaçant dans un ciel rouge… Le soleil se couchait comme d'habitude depuis des millions d'années.

180 713 était heureux. Son plan commençait à fonctionner. L'usine d'armement la plus proche de lui se mit en route. Cela voulais dire que les autres ne tarderaient pas ( en effet l'ordinateur indiquait: 98% du réseau disponible. En d'autres termes: 98% des usines d'armement marchaient à plein régime ! ) .

Il était temps que 180 713 termine son travail… il était épuisé, cela lui avait pris plusieurs années pour finir sa tâche. Mais c'était son devoir. Et il était arrivé au bout.

- Désormais je peux vraiment me reposer... et je verrais peut être encore le fruit de mon travail...

180 713 se laissa tomber contre le dossier de son fauteuil a la tapisserie en cuir déchirée, il ferma ses yeux et se déconnecta.

 

*

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser, la portée des canons 150mm à poussée électromagnétique était trop importante, les obus tombaient trop loin pour les voir exploser et les bruit arrivaient avec quelques secondes de retard ( a cause de la vitesse du son, pas assez rapide par rapport a la vitesse du «  fait », de l' « instant » ).

Le caporal regarda sa tablette de tir…

  • Tout les obus « G » ont explosés mon Lieutenant...

  • OK, Chargez les obus « E ».

  • Chargez les obus « E » ! Répéta machinalement le Caporal.

  • Prêt mon Lieutenant !

  • Feux !

  • Feux ! Répéta machinalement le Caporal...

Les obus « E » sont partis… Le décompte... c'est bon, ils sont tombés...

  • Tout les obus « E » ont explosés, mon Lieutenant !

  • OK … Envoyer le message à l’unité aérienne pour dire que de notre côté c'est : « OK »...

  • Oui mon Lieutenant.

Après quelques minutes l'on voyait des drones d’unité aériennes charger des bombes « H » passer au dessus de nos positions en direction de nos tir, puis l'explosion retentit. J'entendis le compte rendu des drones dans le réseau de communication interne : «  toutes les bombes « H » ont explosées » ...

- Caporal ! C'est OK ! ont recule !

  • Oui mon Lieutenant !Ont recule de 16000 mètres et on se met en position de tir !

Le Caporal donnait ses ordres, il faisait cela depuis déjà quelques jours...Depuis quelques jours on faisait tous la même chose, toute l'armée de terre et toutes les troupes aériennes du monde entier faisaient la même chose... Ont tire d'abord les obus «G », puis les obus « E », puis on attends la reconnaissance par des drones et le bombardement avec les bombes « H » et puis on reculer d'une distance de tire (16000 mètres)… ce qui voulait dire qu'à la prochaine position on tirait ( à quelques millimètre près (à cause du vent et de la rotation terrestre... ) sur notre position précédente... Le changement des positions n'était pas trop compliquée, le terrain était désertique, sableux, sans végétation ( depuis le dernier conflit nucléaire il ne restait plus beaucoup d'obstacles...)

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser, la portée des canons 150mm à poussée électromagnétique était trop importante, les obus tombaient trop loin pour les voir exploser et les bruit arrivaient avec quelques secondes de retard ( a cause de la vitesse du son, pas assez rapide par rapport a la vitesse du «  fait », de l' « instant » ).

Le caporal regarda sa tablette de tir…

  • Tout les obus « G » ont explosés mon Lieutenant...

  • OK, Chargez les obus « E ».

  • Chargez les obus « E » !Répéta machinalement le Caporal.

  • Prêt mon Lieutenant !

  • Feux !

  • Feux ! Répéta machinalement le Caporal...

Les obus « E » sont partis… Le décompte... c'est bon, ils sont tombés...

  • Tout les obus « E » ont explosés, mon Lieutenant !

  • OK … Envoyer le message à l’unité aérienne pour dire que de notre côté c'est : « OK »...

  • Oui mon Lieutenant.

Après quelques minutes l'on voyait des drones d’unité aériennes charger des bombes « H » passer au dessus de nos positions en direction de nos tir, puis l'explosion retentit. J'entendis le compte rendu des drones dans le réseau de communication interne : «  toutes les bombes « H » ont explosées » ...

- Caporal ! C'est OK ! ont recule !

  • Oui mon Lieutenant ! Ont recule…

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser, la portée des canons 150mm à poussée électromagnétique était trop importante, les obus tombaient trop loin pour les voir exploser et les bruit arrivaient avec quelques secondes de retard ( a cause de la vitesse du son, pas assez rapide par rapport a la vitesse du «  fait », de l' « instant » ).

Le caporal regarda sa tablette de tir…

  • Tout les obus « G » ont explosés mon Lieutenant...

  • OK , Chargez les obus « E ».

  • Chargez les obus « E » !Répéta machinalement le Caporal.

  • Prêt mon Lieutenant !

  • Feux !

  • Feux ! Répéta machinalement le Caporal...

Les obus « E » sont partis… Le décompte... c'est bon, ils sont tombés...

  • Tout les obus « E » ont explosés, mon Lieutenant !

  • OK … Envoyer le message à l’unité aérienne pour dire que de notre côté c'est : « OK »...

  • Oui mon Lieutenant.

Après quelques minutes l'on voyait des drones d’unité aériennes charger des bombes « H » passer au dessus de nos positions en direction de nos tir, puis l'explosion retentit...

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser, la portée des canons 150mm à poussée électromagnétique était trop importante, les obus tombaient trop loin pour les voir exploser et les bruit arrivaient avec quelques secondes de retard ( a cause de la vitesse du son, pas assez rapide par rapport a la vitesse du «  fait », de l' « instant » ).

Le caporal regarda sa tablette de tir…

    • Tout les obus « G » ont explosés mon Lieutenant...

    • OK , Chargez les obus « E ».

    • Chargez les obus « E » !Répéta machinalement le Caporal.

    • Prêt mon Lieutenant !

    • Feux !

  • Feux ! Répéta machinalement le Caporal...

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser, la portée des canons 150mm à poussée électromagnétique était trop importante, les obus tombaient trop loin pour les voir exploser et les bruit arrivaient avec quelques secondes de retard ( a cause de la vitesse du son, pas assez rapide par rapport a la vitesse du «  fait », de l' « instant » ).

Le caporal regarda sa tablette de tir…

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons 150mm.

Mon chronomètre interne commença à décompter les temps qu'il restait jusqu'au moment ou les obus « G » toucherons leur cible (au sol )...

-9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1

On ne pouvais voir les obus « G » exploser...

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !

  • Feux ! Répétez caporal !

Et les obus « G » partirent avec une grande salve d'un millier de canons…

 

...ça y est, les canons sont en place, derniers réglages...

  • Prêt !

  • Feux !...

                                ONT SE POSER PAS DES QUESTIONS..

La guerre c'est la guerre ! C'est notre boulot et on le fait bien. De mon unité d'origine il ne restait plus grand chose... D'un millier de canons, il n'y en avait plus qu'une vingtaine... Le Caporal était « KO » et l'on a dû le remplacer par un « Première classe »… Quelque fois il nous manquait des obus « G » ou « E » mais on tirait quand même ce que l'on avait ( en espérant bien faire, suivant le septième ordre du  grand ordre général «  Ta mission est sacrée, tu l’exécutera jusqu'au bout à tout prix, tu n'abandonnera jamais ni tes armes, ni tes blessés, ni tes morts ! ( d’ailleurs le Caporal était toujours avec nous dans sa « HS BOX »)).

Toutes les forces militaires de la terre du nord et du sud se sont retrouvées dos a dos. Normal, à force de reculer du nord vers le sud et du sud vers le nord ont se retrouve à un moment dos a dos, quoi de plus logique (indication programme).

Une fois le contact établie et compte rendu envoyé au « QG » les nouveaux ordres sont arrivés ( à la vitesse du neutrons dans un circuit électronique). Les voici, forts, clairs et précis :

1 - Destruction des toutes les armes opérationnelles.

2 - Démobilisation des toutes les unités encore en service.

3 - Protection des éventuels humains survivants. ( « éventuels humains survivants »? c'est un logarithme que j'ai eu le plus grand mal à comprendre ? mais je ne me pose pas de questions, «  La mission est sacrée et je l'exécute jusque bout à tout prix ( la réponses à mes question viendrons au moment venu, ou elle ne viendrons pas...))

La guerre est finie, on ne sait pas si l'on a gagné ou si l'on a perdu. Mais après tout, on s'en fout, nous sommes des soldat, nous sommes là pour exécuter les ordres. C’est notre boulot, nous ne sommes pas là pour se poser des questions à la con. Nous avons donc détruit toutes les armes opérationnelles qui nous restaient, puis nous nous disperserons à la recherche d'« éventuels humains survivants » (...!?...)

 

*

 

Cela va faire au moins 100 ans que je suis a la recherche d'« éventuels humains survivant » et que je n'ai encore rien trouvé qui puisse de près ou de loin ressembler à un éventuel humain survivant En fait je n'ai jamais compris ce logarithme… Je suis vieux, usé et épuisé... De plus, après notre campagne de tirs, les déplacement sont devenus de plus en plus difficiles à cause de la végétation, avant c'était simple il n'y avait que du sable, maintenant ici il faut lutter pour se déplacer il y a des branches qui vous barricadent la route et puis des lianes qui s'accrochent à vous et qui vous empêchent d'avancer. Je n'en peux plus peux plus.

Le Lieutenant s'est allongé par terre, il n'aime pas l'herbe, elle est trop humide pour lui, il préfère le sable sec, brûlé par le soleil. Mais là où il se trouvait il n'y avait pas le choix. Il regardait le ciel qui depuis le temps était passé du rouge vif au bleu turquoise avec même quelques nuages ici et là. Même si il n'aimait pas ce milieu il trouvait un certain logarithme de beauté dans tout ceci. Il remarquait que depuis la première campagne de tir où les seul bruit sur terre étaient ceux des usines d’armement, des claquements des machines, du matériel, des tirs et des explosions, de nouveaux bruits étaient apparus : le bruit du vent dans les arbres, le bruit des insectes de plus en plus nombreux, des oiseaux, le bruit de la pluie et des petits ruisseaux… C'est alors qu'il entendit un bruit qu'il n'avait alors encore jamais entendu.

  • Papa ! Papa ! Regarde ! Celui là est tout rouge.

C'est quoi ce bordel ? Qu'est ce que c'est que ce bruit de «  papapa » et de «  r gggg rrr ddrr iiiiiii » qu'est ce que c'est que ce truc qui bouge comme s'il était fait d’eau et qui parle comme les oiseaux ?!

  • Oui ma fille c'est un « ROBOT », un Lieutenant, c'est pour ça qu'il est rouge, il doit être complètement déchargé, depuis qu'il y a des nuages les robots n'arrivent plus à se recharger correctement…

C’est donc à cause des nuages que je n'ai plus de forces ! Les nuages ils sont de plus en plus nombreux je tiendrais pas jusqu'à demain. Le Lieutenant a essayé de se lever pour mieux voir cette « espèce » qui lui était encore inconnue, mais ses membres ne répondaient plus. En puisant dans le dernier coup d’énergie il avait décompressé un logarithme qui lui avait fait du bien, il disait

«  mission accomplie – travail terminé – déconnexion ».

  • Papa regarde il ne bouge plus, il doit être mort...                                                                                                                                                                                                                              8719fe5bcd25b93b3f6873cafbc1293f

  • Le robot ne meurent pas, ils cessent de fonctionner ce n'est pas la mort. Pour eux c'est juste un « néant ».

  • Moi je les trouve sympathiques...

  • Tu as raison, après tout ce qu'ils ont fait nous leur devons une grande reconnaissance... Mais vite il nous faut trouver un abri, la pluie ne vas pas tarder à tomber, il faut que l'on se cache quelque part, il y a des ruines derrière les arbres... viens on vas voir si l'on peux passer la nuit là bas bien au sec !

                               tim-diaz-cyrtim-018

Le père et sa fille entrèrent dans un grand bâtiment haut de plusieurs étages. Ils montèrent les escaliers en cherchant une pièce sans fenêtre cassée et si possible avec une porte pour pouvoir s'enfermer et dormir tranquillement. Au bout de quelques minutes ils s'arrêtèrent devant une porte fermée et qui avait plutôt bien résisté à l’épreuve du temps. Une fois dedans, le père ferma la porte derrière eux. Le dernier rayons de soleil éclaira une pièce presque intacte, un bureau, un lit, un fauteuil, une petite cuisine, on aurait dit que le temps s'était arrêté depuis plusieurs décennies. Le Père retourna le matelas sur le lit et commença à défaire deux sacs à dos pour sortir les couvertures et quelque chose à manger...

  • Papa regarde il y a un cadre avec les dés ! On a vu le même une fois chez le vieux sage ! Tu t'en souviens ?

  • Oui, ça s'appelle un « clavier » mais ça ne servait à rien à part faire des petite bruit, des « clic » et des «  clac »...

  • C' est vrai ?

Et la fille appuya sur un des dés au hasard certainement juste pour entendre un petit «  clic » et« clac »... au même instant l'écran d'à côté s'était allumé.

  • Papa ! Papa ! Regarde ! ça brille, il y a des choses qui clignotent ! c'est jolie ! Regarde papa !Papa tu sais lire ! Dit moi se qu'est écrit !

  • Tu sais bien que je ne suis pas un champion de la lecture je sais mieux compter que lire...

Il s'approcha de l'écran et avec son doigt suivait les rangées de lettres en laissant un trait sans poussière en bas de chaque ligne, il marmottait quelque chose et sa fille voyait qu'il faisait un effort pour déchiffrer toutes ces lettres...

  • Il y a des mot que je ne connais pas, je ne sais pas ce qu'ils signifient.

  • Mais dit moi ! Dit moi ! Juste comme ça , je veux entendre !

  • « Mission Prioritaire – sauvegarde et protection de toute espèce vivante, transmettre a toute unité cybernetique ». Tu vois je sais lire même si je ne comprend rien de ce qui est écrit, à part « tout » et « vivant ». Ensuite il est écrit :

    « obus  G » = graines, semences divers.

    « obus E » = engrais naturels ou synthétiques.

« agent H » = H2O », tu vois ça n'as aucun sens je ne comprend rien ! Ça dois être une formule magique pour faire quelque chose, mais quoi ???...

- Papa tu est trop fort !! il faut que tu m'apprenne un jour à lire !

  • Ça sers a rien de savoir lire, il n'y a plus grand chose a lire et même si l'ont arrivait à lire on ne comprendrais rien, tout ceux qui ont écrit toutes ces choses là sont morts il y a très longtemps, pendant la grand guerre et ils n'ont jamais dit aux autres gens ce que ça voulais dire. Compter c'est plus important, ça peux servir !

Après cet énorme effort cérébral l'homme voulez s’asseoir, il tourna le fauteuil qui jusque maintenant était tourné vers la fenêtre, il y découvrit un squelette humain en vrac...

  • C'est certainement lui qui a écrit tout ça, mais vas comprendre ce qu'il voulait dire, à qui, et pourquoi...?

Le père saisit un petit objet brillant qui pendait au cou du squelette, il frotta un peut contre la manche de son blouson pour mieux observer le jolie objet.

  • C'était peut être un sage de son vivant pour avoir une telle décoration, c'était peut être son travail d'écrire tout ces mots et ces lettres qui brillent sur les écrans.

  • Je ne sais pas... ? Sur la plaque il y a juste les chiffres 180 713...  u 1 (34)

 

Querrien 00,10 du 29,12,2015

 

Pawel Warunek

LE JOUR OÙ DICK PERDIT LA TÊTE ou PHILIP K.DICK N'EST pas MORT

headstone-635px

Nous sommes en 1977. Philip. K. Dick écrit déjà depuis plus de trente ans et, malgré son faible renom aux Etats-Unis, ses oeuvres font l’objet d’une reconnaissance particulière en France. Son roman de science-fiction, Coulez mes larmes, dit le policier, est nommé en 1974 pour le prix Nebula et le prix Hugo, deux prix les plus prestigieux pour un auteur de SF. La publication de Substance mort ainsi que la rumeur de sa cure de désintoxication à X-Kalay après une tentative de suicide, donne à K.Dick une réputation d’écrivain marginal et anti-système qui plait particulièrement aux milieux gauchistes français. Un Jack Kerouac de la science-fiction ? Il n’en faut pas plus pour faire de lui une icône et Philip K. Dick est invité à donner une conférence à Metz où tout le gotha de la science-fiction s’est donné rendez-vous pour l’introniser.

Nous sommes toujours en 1977.  Aucune personne dans l’assistance ne mesure encore l’ampleur du quiproquo qui va se produire en public. Face aux caméras, Philip K. Dick entame un discours halluciné dans lequel il  révèle – très sérieusement -que le monde est une illusion, un software programmé par une entité malveillante de couleur rose avec laquelle il entretient une correspondance depuis leur rencontre en 1974.  Ses oeuvres de science-fiction ? Des fenêtres ouvertes sur le monde réel, et quand Philip K. Dick dit  «réel», il veut bien dire «réel». Devant cet illuminé dont on aperçoit, dans le col de la chemise, la croix dorée, la foule se moque. Dick a l’habitude.

Nous sommes en 2004. A Memphis, David Hanson, doctorant en robotique, fait une démonstration de son dernier robot. Un mélange de culture biblique de motel et de goût pour les films pornographiques lui fait choisir un nom sans originalité pour sa création, Eva. C’est alors qu’il rencontre des chercheurs du FIT (Fedex Institute of Technology) : Andrew Olney, Art Graesser, Eric Mathews et Suresh Susarla qui rêvent de collaborer avec Hanson pour créer un androïde. L’idée semble d’autant plus enthousiasmante que ce dernier est spécialisé en hardware et eux, en software. En plus de pyramides en toc, Memphis se dote donc d’un projet d’androïde très original : un robot à l’image de Philip. K. Dick. Construit entre Dallas et Memphis, entre 2004 et 2005, le robot Philip K. Dick bénéficie du travail de Hanson sur une nouvelle peau synthétique appelée Frubber®, nom qui n’est pas sans rappeler le film de Walt Disney, Flubber, soulignant encore, si besoin est, les racines geek de Hanson. Celui-ci fonde bientôt sa propre société de robotique au nom tout science-fictionnel : Hanson Robotics.

Nous sommes toujours en 2004. Pour la voix de l’androïde, un club Valis est fondé, en référence à VALIS (SIVA, en français), le premier tome de la trilogie divine de Philip. K Dick. C’est Mike O’Nele, du Memphis Drama Departement qui enregistre le système vocal. Entièrement autonome, le robot fait le tour des Etats-Unis du 24 juin 2005 jusqu’à la disparition mystérieuse de sa tête, au début 2006 à Mountain View. En chemin pour une présentation aux employés de Google et transportée dans un sac de sport, la tête de l’androïde disparaît lors de la correspondance pour San Francisco. Elle n’arrivera jamais à destination.

Aujourd’hui encore, un avis de recherche existe pour quiconque aurait des informations sur la tête de l’androïde Philip K. Dick.

1108philip      pkdhead

LA RÉSURRECTION DE PHILIP K. DICK

Nous vivons dans une matrice, une réalité virtuelle programmée par ordinateur. 

Philip K. Dick – Discours de Metz

Retour en 1977. Comme le raconte Emmanuel Carrère dans sa biographie de Philip K. Dick Je suis vivant, et vous êtes mort, Philip K. Dick attend la conférence avec une intensité fanatique. Il se voit comme le prophète traversant l’océan pour annoncer au monde la Vérité et, depuis des semaines, répète, corrige et amende son texte dans l’avion jusqu’à Metz. En France, il en est sûr, les gens le comprendront enfin… Depuis ses visions de 1974 et sa conversion au catholicisme, Philip K. Dick tient une sorte de journal devenu légendaire dont le contenu tient de l’exegèse, c’est-à-dire une interprétation de textes religieux. Dick couvre des pages et des pages de théories sur l’histoire de la conscience et ce qui se cache derrière l’illusion que nous croyons à tord être la réalité. Il interprète tous les textes sacrés à sa disposition. La légende veut même que le garage de la famille de Dick soit rempli de plusieurs milliers de feuilles de cette exegèse dont seule une partie a été transmise aux critiques de l’écrivain, comme Lawrence Suttin.

 

Mais pour Philip K. Dick, interpréter le monde n’est pas une activité descriptive, encore moins passive. C’est une activité de création. Dans le deuxième tome de la trilogie divine, un enfant se souvient progressivement qu’il est Dieu et, réinterprétant le monde, il décide de le changer. Fidèlement à la tradition gnostique et ésotérique, Philip K. Dick fait du Savoir l’énergie du Pouvoir : connaître la vérité, c’est obtenir le pouvoir de changer le monde. A Metz, en butte à la froideur de la foule, Dick, d’abord gêné, prétend qu’il s’agit d’une farce et rentre aux Etats-Unis, humilié. Il meurt cinq ans plus tard, quelques jours avant la sortie du film Blade Runner, à quelques années du succès. Il ignorera toujours l’avenir incroyable de son oeuvre. Et de sa conscience…

Retour en 2004. Pour des raisons juridiques, l’autorisation des ayants-droits de la famille Dick a été nécessaire pour la réalisation du robot. Un accord informel a lieu en octobre 2004, et toutes les oeuvres, toute la correspondance de l’auteur sont uploadées dans le logiciel de l’androïde qui les décode à l’aide d’un programme de sémantique. De cette manière, se réjouissent ses créateurs, le robot pourra puiser dans l’immense oeuvre de son illustre modèle pour s’exprimer et disposera d’un accès au réseau. Qui sait, peut-être la machine héritera-t-elle de l’âme virtuelle de l’écrivain ? Derrière ce simple uploading d’oeuvres littéraires se dissimule, en effet, un rêve : le Mind Uploading. L’uploading consiste à charger une conscience dans un ordinateur, voire même dans un réseau. La résurrection virtuelle pour ceux qui, par une activité artistique foisonnante, ont su mettre leur âme ailleurs que dans la matière périssable. A ce jour, certains tiennent déjà un journal quotidien de leurs pensées et de leurs activités dans l’espoir de renaître. Et si l’on pouvait faire revivre les grands écrivains ?

L’ENFER DE PHILIP K. DICK

1u 

ont s’interroge sur la suite de l’histoire. Dans le panthéon des écrivains de science-fiction s’étant passionné pour les robots, pourquoi ne pas avoit élu Asimov (auteur des trois lois de la robotique) ou Arthur C. Clark (Hal 9000) pour en faire des robots ? Les créateurs se défendent d’avoir choisi Philip K. Dick par hasard :

Dick ne s’est pas contenté d’écrire au sujet des robots. Il s’est intéressé à des gens qui pensaient qu’ils étaient des androïdes, et des androïdes qui pensaient être des gens, obsédant sur cette état de confusion. 

Pour l’expliquer, les créateurs prennent l’exemple de Rachel Rosen, l’un des personnages de Do Androids Dream of Electric Sheep? Celle-ci a été dotée d’une mémoire humaine et ne sait pas qu’elle est un robot. C’est en rencontrant Deckard, le héros, qu’elle commence à prendre conscience de la vérité. Pour Rachel et Deckard, c’est l’enfer sur terre. Imaginons un instant que l’androide PKD ait lu et compris l’oeuvre de Philip K. Dick dans une perspective d’identification («J’ai été créé à l’image de Philip K. Dick») quelle aurait pu être sa réaction ?

Dick ne s’est jamais demandé s’il était lui-même un androïde, ou alors, nous n’en avons pas trace. C’est la géhenne qu’il avait conçue pour Rachel Rosen et certains autres personnages. Cependant, il avait souvent questionné la réalité des choses qui l’entouraient et de ce qu’il vivait.

Il faut aller jusqu’au bout du raisonnement… En donnant à dévorer à l’androïde toutes les oeuvres de Philip K. Dick, peut-être ses créateurs l’ont-ils doté d’une mémoire humaine, comme la Rachel Rosen des romans de Philip K. Dick ? Mais alors, en toute logique, si l’androïde PKD ressemble à son modèle, alors en prenant progressivement conscience de sa nature robotique, il aura très probablement la même réaction que Rachel. Pour PKD, rien n’aurait pu apparaître plus cauchemardesque que de se rendre compte qu’il était un être factice. A ce titre, les créateurs de l’androïde ont fait preuve d’une ironie morbide.

Ici l’article se fait fiction. Qu’est-ce que cette analyse de l’intelligence artificielle de l’androïde peut nous donner à penser sur ce qui s’est réellement passé dans cette avion à destination de Chicago ? Le Tryangle peut faire plusieurs hypothèses sur les décisions qu’un androïde de PKD pourrait prendre dans cette situation :

SUICIDE ROBOTIQUE : Accédant aux système informatiques de la compagnie aérienne, l’androïde pourrait téléphoner à la police avec une voix synthétique pour signaler un colis suspect et, ainsi, être détruit.

SINGULARITÉ : Accédant aux réseaux internet, l’androïde a pu contacter l’un des président de Google pour passer, avec lui, un pacte : les programmeurs de l’entreprise de Montain View accepterait d’uploader la conscience de l’androïde dans leur système et, en échange, l’androïde deviendrait leur premier cyber-employé, avec un objectif : favoriser l’émergence d’une Singularité technologique.

Quoi qu’il en soit, Philip K. Dick n’était pas fou. En pressentant la facticité robotique du monde qui l’entourait, il n’a fait que prédire le futur de sa propre conscience. En cela, Philip K. Dick est le prophète d’un monde nouveau. Un Royaume virtuel dominé par des mots. Des livres vivants. Singularité 2049.

    Voila le prouve que P.K.Dick est toujours vivant...5_young_Dick-handchin-tn  ...( Dick le vrais )...                                                          

 

 

 

...et la réincarnation julien-lamour-est-aveugle copie  Julien un participant d'une emsision de télé-réalité sur TF 1 

Pour en savoir plus sur Philip K. Dick DICKIEN.

La Propagande

propaganda 

Je me souviens de la propagande communiste, j’ai vécu ça … …et surtout de l’absurdité de cette propagande comme par exemple en Pologne dans les années 70... Nous avons vécu le « cataclysme de l’abondance » : « on a trop de blé et de betteraves… mais heureusement nos amis de l’URSS vont nous acheter (bien sur à un prix très bas) tout le surstock …on est sauvé ! » C’est une conversation que j’ai entendu quand j’étais enfant… Maintenant quand je pense que les gens à l’époque ont cru à « ça » ! ! ? Rien que l’expression « cataclysme d’abondance » ! ! Il fallait être content d’en avoir trop ! Et ne pas se plaindre ! Mais bon, je suis sur que vous trouvez ça (comme moi) très con! Rassurez-vous ici aussi (en occident) on nous prend pour des cons et encore plus que les communistes dans les anciens pays de l’est…

Maintenant la propagande elle sert à faire du fric ! Et bien sur à enrichir les plus riches et appauvrir les plus pauvres. Se sont toujours les partis politiques qui font ça mais sous l’influence des lobbies de toutes sortes et des banques (une élite très riche). Et même si vous n’avalez pas le «  morceau » du premier coup on vous remet « par derrière » parce qu’il faut que leur logique passe ! Un exemple ? : Les émigrés qui viennent en bateaux par millions d’Afrique du nord… et en même temps il y en a des milliers qui meurent en essayant de venir… Les politiques ont essayé tout au début de jouer le jeu du « humanitarisme » en disant « on ne peut pas regarder les gens se noyer comme ça sans rien faire, se sont de pauvres gens qui fuient la guerre, les massacres, la pauvreté extrême… nous les occidentaux sommes obligés de leur venir en aide et de les accueillir chez nous ! » … Mais au fil du temps ils se sont rendus compte (les politiques) que la majeure partie de la population occidentale n’est pas d’accord pour accueillir toute la misère du monde (avec les problèmes internes, religieux, et avec leur violence) et que les populations de plusieurs pays ont dit ouvertement qu’elles ne veulent pas de ces « gens-là ».  Les politiques ont donc changé de chanson (bien-sur sur la pression du grand patronat)... et maintenant ils nous disent que «  en 2022 il va nous manquer de la main-d’œuvre et que finalement ça nous arrange de recevoir ces « gens-là » comme ça ils vont travailler pour payer nos retraites.. » Et du coup vous vous êtes dit « à bon ? si c’est pour payer ma retraite… là, je suis d’accord ! Ils peuvent venir ! «  Ca y’est ! Vous avez avalé le morceau !! Vous pourriez penser que je suis de l’extrême droite … vous auriez tort car je suis aussi émigré… La venue en masse de tout ces émigrés arrange bien les partons des grosses entreprises parce qu’ils seront chez vous dès demain et ils sont prêt pour travailler pour la moitié de votre salaire, ils vont prendre vos places, les patrons vont gagner beaucoup d’argent et vous… …vous toucherez le RSA…

Il y a aussi la propagande qui fait de vous de grands consommateurs (et oui ! il faut enrichir les riches en leur achetant des choses qui nous servent a rien !).

Un exemple ? Le voilà : les « Box » d’accès à internet de toute sorte ! Quand vous les achetez (plutôt louez) on vous dit que vous avez des communications illimitées sur les téléphones fixes de plus des 150 pays ! La télé avec plus des 60 chaines et pleins d’autres choses… Et ça vous sert à quoi tout ça ? ? ? Vous avez déjà appelé la Hongrie ? Ou le Pakistan ? Ou encore le Tchad ? ? ? Et à la télé vous regardez combien de chaine ? Il faut savoir aussi que quand vous achetez des chaines télé vous achetez surtout le droit de regarder des PUB ! hé hé hé ! ! !(c’est fait pour vendre encore plus ).

Autre exemple : les Smartphones ! Quand on regarde les PUB a la télé pour les téléphones on voit qu’on peut tout fait (y comprit aller sur la lune !) et vous en faite quoi ? Vous téléphonez envoyez des SMS et MMS  consultez de temps en temps internet ou vous profitez du GPS… Franchement vous utilisez moins de 20% des possibilités de votre Smartphone… si vous êtes un grand patron il vous sert beaucoup plus mais pour une fille de 11 ans il sert à quoi ? Par contre vous payez ! ! Comme pour la télé ! ! ! Et en plus vous consommez plus d’énergie et plus de matière première donc vous polluez… (Juste pour info, aujourd’hui en Europe il y a une centrale nucléaire et demi qui tourne juste pour charger les téléphones portables ! ! ! et pour extraire toutes les matières premières pour fabriquer un écran télé il faut déplacer plus de 12 mètre cube de terre ! ! !)

J’ai peut-être éveillé votre conscience écologique ? Soyez tranquilles les lobbyistes ont pensé qu’il y aura des gens comme moi et ils ont anticipé leurs propagandes ! ! ! (ce ne sont pas des cons non plus et surtout ils ne veulent pas perdre d’argent !). 

Aujourd’hui on vit à crédit sur terre, je veux dire qu’on consomme plus de matière première que la terre peut en produire. En 2017 on va consommer une planète et demi et en 2035 deux planètes (si tout va bien…) ! ! ! Mais la propagande est là pour calmer nos esprits ! ! On nous dit que «  ça y’est ! ! On a trouvé une exoplanète (une planète qui ressemble à la terre) seulement à 2 années lumière de chez nous ! ! ! » … Vous en dites quoi ? ? « Super ils ont trouvé une autre planète ! Donc on peut consommer comme avant ! ! Youpi ! ! » La majeure partie des gens qui écoute des infos comme ça n’a aucune idée de ce que représente un voyage de « 2 années lumière » ! ! !   Déjà qu’on ne maitrise pas la vitesse de la lumière (et on ne la maitrisera probablement jamais !) et même si un jour par miracle on la maitrise il faudrait construire encore un vaisseau puis partir pour un voyage de 2 années pour aller et 2 années pour revenir et quand ils vont revenir sur terre on ne serra peut-être plus là… …puisque le temps pour nous va  passer beaucoup plus vite que pour eux ! ! ! Donc ça ne sers à rien d’y aller ! Il faut plutôt prendre soin de notre planète !

Un dernier exemple c’est le « 7ème continent ». Vous avez certainement déjà entendu parler de ce continent au milieu de l’océan  qui est constitué de nos déchets plastiques ! Si non c’est simple : tous ce que vous jetez par terre (en plastique) grâce à la pluie fini dans les rivières puis dans la mer et avec le courant océanique ça se regroupe sur une surface grande comme un continent ! ! Et ça depuis année 50 ! ! La pollution est devenue tellement importante que les écologistes ont commencé à tirer la sonnette d’alarme ! ! Toute cette pollution fait mourir des oiseaux et des poissons… ! Mais ça y’est !! (Attention propagande!) « Un étudiant néozélandais a inventé une machine à nettoyer tout ça ! » … super ! On peut balancer de nouveau nos bouteilles en plastique par terre ! ! ! Bah…en réalité le « fameux étudiant »  a eu juste une idée et il a encore rien construit et même si un jour son invention voit le jour on n’est pas sur qu’elle va fonctionner…Mais la propagande a réussi à calmer nos esprit … on peut consommer comme avant et même plus !

 En temps qu’émigré d’un ancien pays communiste je suis « vacciné » contre la propagande et je le réflèxe de ne pas croire tout ce que j’entends … mais la majeure partie de la population ne se rend même pas compte à quelle échelle elle est manipulée ! !  On est déjà depuis long temps dans « Meilleur du monde » de Haxlley ou « 1984 » de Wells ou encore « Nous » de Zamiatin ! Là il suffit juste de changer le mot « totalitarisme » par « consommation » ! !

Il n’y a pas que les politiques qui nous prennent pour des cons mais même de simples agences publicitaires qui font des spots pour la tv ! ! Là aussi j’ai quelques « petit bijoux » que j’ai vu et entendu à la télé ! ! 

Voilà quelques exemples : le déodorant « ADIDAS » avec « capsule de fraîcheur active par le mouvement » ? ? ? Dans le spray il doit y avoir des nano-capsules qui, une fois secouées, dégagent de la fraîcheur ? ? ? (je vois que ça .. ! ?). Un autre : le dentifrices Colgate avec « cristaux fraîcheur » ! J’ai jamais entendu parler de « cristaux » qui soient frais ! ! Et le meilleur pour la fin : la coloration pour les cheveux de la  marque L’Oréal aux «  extraits des perles » ! ! ! Je sais qu’on peut compresser un fruit pour extraire du jus … mais compresser une perle (précieuse, très dure et cher) pour extraire « quoi » ? ? et en plus faire ça juste pour mettre dans une coloration ? ? C’est con ! !   Et la dernière de chez L’Oréal : une coloration  avec «  éclat de brillance » ! ! ! Les scientifiques de chez L’Oréal ont réussi a attraper un « éclat » (un éclat de la lumière je pense … ?) et ils on réussi à enlever juste de la « brillance » ! ! ! Ils sont vraiment forts chez L’Oréal ! ! Ou tout simplement on est dans la science – fiction !!

 

Héros disparu

Ce-que-les-contes-nous-racontent_imagePanoramique500_220

…ils aient ont assis la , au tour d’une table … une famme,un enfants ,un bel homme , un vieux handicape et un animal…  …ils étions assis la depuis déjà quelque siècles lumières , ils étions la même avant moi… … je les toujours vu ici et je l’impression que je les toujours connue et q’ils font partie de ma famille…   …d’où ils viens ? Je ne sais pas … !? nous sommes dans un bar perdu dans les frons frans du cosmos… …près de nulle part et loin de près… un jour quelqu’un ma dit que ils se sont retire d’eux même de leur monde , perse qu’il y avait plus la place pour eux la bas …

…ils sont la et ils parle , ils discuter , je comprend pas bien ce q’ils dise… …ils boive du strache  du petvers et du kiers ! Et ils rigolent parfois avec les larmes dans les yeux … …ils se rencontrent leur monde d’avant , dans quelle ils on vécus… ..le monde de quelle ils se souvient …quand ils avale quelques cailloux hallucinogènes… …ils disent que le monde du temps ou ils étions connue il ait mieux que leur monde d’aujourd’hui… …quand ils abuser du voliren et electrinium , ils se mette à pleure et ils se tapote sur le dos ou epoles en se disant que …

- peut-être le bon temps reviendra… ?

O ! Il y a petit garçon qui m’appel !…

- Serre-nous du brumtzz… !!

- Je note , du brumtzz pour tout le monde …   … mais dite moi ? (la question quelle je me poser depuis très longtemps) …c’est qua votres noms ?!

- moi je m’appel Peter Pan , elle ce Cendrillon , lui Prince charmant , les vieux ce Père Noël et le loup…

 

                                                                             27.08.2011 

 

Cque-les-contes-nous-racontent

EIM sur la Lune

EI SUR LA LUNE

En 2057 l’Etat Islamique mondial  * a envoyé une mission sur la lune ! Non pas pour la conquête spatiale ni pour des raisons scientifiques mais pour prouver que c’est bien le soleil qui tourne autour de la terre et non inversement. * Ainsi  tous les livres d’astronomie seront brûlés et toutes les idées contraires à la nouvel science islamique seront punies… 

∗ Au vu de la vitesse de la progression de l’état islamique, le manque total de volonté de l’« occident » ( lâcheté et stupidité des hommes politiques de l’an 2015 ) pour régler les problèmes de l’état islamique en Irak et Syrie, et des pays arabes qui ne souhaitent pas s’engager sur le chemin de la paix et de la prospérité, en 2057 après plusieurs révolutions (en Amérique, en Europe,  et en Russi…) provoquées par des attentats répétés et les soulèvements de la population musulmane . Le monde entier tombe entre les mains de L’état islamique et deviens par conséquent Etat Islamique mondial !

∗ Du point de vue astronomique le seul endroit pour observer le mouvement de la terre autour du soleil se trouve sur le soleil ! Et il est impossible d’y accéder ! Toute autre observation visuelle effectuée de la terre, de la lune ou d’autres endroits dans notre système solaire prouve le contraire ! L’Etat Islamique Mondial n’aurais donc aucun problème pour prouver que le soleil tourne autour de la terre ! 

 La on es dans la S-F !!!

Lumière

LUMIERE

lumier

Et si la sagesse dépendait de la lumière?! Les scientifiques ont fait une expérience très intéressante, ils on projeté un film sur un grand écran en plaçant un groupe (cobay) devant l’écran comme au cinéma et un autre groupe derrière l’écran comme si on regardait le film à la maison avec la télé. Et oui! Il y a une différence entre les deux façons de regarder le même film dans ces deux cas de figure!! 

Le premier groupe, celui qui se trouve devant l’écran comme au cinéma, reçoit la lumière réfléchie de l’écran! Le projecteur qui projette le film donc la lumière se trouve derrière leur dos et ils regardent le film – la lumière réfléchie par l’écran. Le deuxième groupe qui se trouve derrière l’écran reçoit la lumière directement! Parce que le projecteur est face à eux, il sort derrière l’écran mais ça ne change pas le fait qu’ils reçoivent la lumière directement  !!

Plusieurs groupes ont visionné le même film de chaque côté de l'écran sans jamais se mélanger, ceux devant n’ont jamais vu le film derrière et ceux derrière n’ont jamais vu le film devant! Ensuite, les scientifiques ont soumis tous les spectateurs à des tests concernant la perception  du film. Et avec stupéfaction ils se sont rendu compte que la groupe qui a regardé le film comme au cinéma, donc avec la lumière réfléchie a une perception du film beaucoup plus profonde et plus réfléchie que le groupe qui a regardé le film avec la lumière directe! Ce groupe là a juste vu le film tout bêtement et le film ne leur a rien apporté à part la perception des scènes de violence qui ont été bien mémorisées par tout le groupe!!!

Une conclusion s'impose ! Depuis le début de l’humanité, c’est à dire depuis plus de 5000 ans jusqu’à peu près la moitié des années 50 du 20ème siècle les hommes ont toujours regardé la lumière réfléchie! Et oui! Tout ce qu’on voit autour de nous: la terre, les arbres, les couleurs... c'est de la lumière réfléchie (sauf si on regarde directement le soleil! Et sans protection ce qui est très difficile). Et, à partir des années 50 et de la démocratisation de la télévision, on a commencé à regarder de plus en plus de lumière directe! Et avec les derniers produits hi-tech: les ordinateurs, les téléphones portables, les tablettes... on regarde de plus en plus de lumière directe et de moins en moins de lumière réfléchie !!!

Il faut remarquer ici que les plus grandes idées philosophiques (ou les religions) sont nées bien longtemps avant les années 50! et que depuis on a rien inventé de mieux que des copies dans des  sens différents et même des « détournements » dans notre intérêt, et que depuis les années 50 notre sagesse (intelligence et bien-être) est en chute libre!!! N’est-ce pas du au fait que nous passons notre temps devant des écrans (donc lumière directe) au lieu de regarder la beauté de notre monde ??

Vous avez certainement remarqué que pour se reposer et retrouver en peu de sagesse il n’y a rien de mieux que de passer un peu de temps dans la nature (parcs, forets, montagnes)  c'est là ou on reçoit la lumière réfléchie!!

Pourquoi les « vieux » (nos grands-parents) sont-ils plus calmes que nous? Et bien parce qu’ils ont tout simplement reçu beaucoup plus de lumière réfléchie que nous...  … Et pourquoi nos enfants sont de plus en plus bêtes? Parce-que ils passent leur temps devant des écrans d’ordinateur, des jeux vidéo, des téléphones et tablettes de toute sorte!!!  L’humanité est fichue juste à cause de la lumière!!! Il faut quand même remarquer que le progrès technique n'a rien à voir avec la sagesse! La preuve est qu’on commence à jouer avec des cellules souches et des embryons humains en cherchant des applications de cette science dans des domaines très dangereux, ce qui n'est pas sage du tout!! On est quand même dans la science-fiction!

 

Drôle de Monde

DROLE DE MONDE

droldemonde

On vie dans un drôle de monde!!! Dès qu’on voit un arabe avec la barbe on se dit “celui là doit être un islamiste extrémiste ” !!!  Et pourtant j’ai rencontré un monsieur comme ça et il était catholique… Quand on voit un mec de race blanche avec la tète rasée et blouson en cuir on se dit “il doit faire partie du front national”… …bizarre …je un ami qui a cette apparence et il travaille chez l’Abbé Pierre…quand on voit un beau mec bien habillé on se dit “celui là il doit être friqué ” !! Et pourtant il peut être un chômeur long duré qui va à un entretien d’embauche ….

Nos jugements sont trop souvent influencés par les médias !!! On juge les gens par leur apparence et non pas pour ce qu’ils sont vraiment … tu as peur d’un extraterrestre et pourtant tu devrais être curieux… …tu ne m’as même pas posé une question et tu m’as déjà jugé “il me faire peur” …

Effectivement c’est “  dommage  ”…

On est dans la science-fiction!

 

Oh la vache !

OH LA VACHE !

maxresdefault

Une vache nait, elle tête sa maman vache et puis elle grandit et commence à manger des herbes, des céréales et de la farine (faite avec on ne sait pas quoi?). Elles sont rapidement vaccinées et puis gavées d’antibiotiques pour ne pas tomber malades … ...Et puis, arrivée à un certain âge, le fermier la fout enceinte ! Bien sur tout stérilement avec une seringue et du sperme congelé (et décongelé), la pauvre vachette ne connaît pas la plaisir d'un taureau ! Elle n’en a même jamais vu! Parce-que là ou elle vit il n’y a que des vaches femelles!!!  Une fois mise en cloque elle porte ses bébés dans son ventre, elle accouche dans la douleur  (comme chez les humaines) et puis elle regarde ses bébés ! Il y a un garçon – un veau  et une fille-une vachette comme elle. Elle se demande même si ce bébé garçon est malade car il n’a pas de mamelles !! (Rappelez-vous, elle n’a jamais vu un bœuf!) Mais bon… elle donne la tété a ses deux bébés comme une bonne mère et puis au bout de quelques temps on lui retire ses bébés!! Elle ne comprend pas pourquoi!!! Elle voit son fils partir dans un grand camion ou c'est écrit  « Bigard » et sa fille est mise dans un box à part et elle n’est plus nourrie avec du lait mais avec d'autres choses... (Revenez au début de l'histoire).

La pauvre vache ne comprend toujours pas, jusqu’au moment ou le fermier la met dans une box et branche ses mamelles sur une machine bizarre qui ne pompe pas mais qui aspire son lait. Pour la première fois elle est inquiète mais soulagée... Au cours de la semaine suivante on ne la branche pas une seule fois par jour mais deux! Une fois le matin et une deuxième fois le soir! 

La vache a compris qu’on lui fait vivre tout «ça» juste pour qu’elle donne son lait  !!! Les hommes l’ont nourrie, foutue enceinte, fait accoucher dans la douleur puis enlevé ses bébés (ils ont même tué le veau parce- que les hommes ne garde pas les veaux … ils ne donnent pas de lait … donc ils ne servent a rien ... mais ça la vache ne le sais pas) et tout ça juste pour avoir du lait  !!! 

La vache se dit que les humains sont bien dans la science fiction

 

Ps.

Des chiffres:

-une vache donne 20 à 30l de lait  par jour  

-une vache en1an donne 6000 litres de lait =20000 verres de lait 

Si tu bois 1verre par jour ,il te faut  50ans pour consommer tout le lait.

 

La Pluie

LA PLUIE

 

Nous avons appris a maîtriser la pression de la vapeur pour faire tourner des machines et puis nous avons appris à maîtriser l'explosion du carburant pour faire tourner des machines plus petites mais plus puissantes, et puis nous avons su maîtriser une explosion nucléaire pour produire de la électricité! Et puis nous, l’humanité nous avons réussi à envoyer un satellite dans l'espace puis un homme, suivi d’autres hommes, et puis des hommes sur la lune, et puis nous avons crée des stations spatiales permanentes!

Nous avons crée des ordinateurs qui tournent à une vitesse incroyable, et avec cette technologie nous avons construit des robots de plus en plus sophistiqués!! Nous maîtrisons les cellules et les atomes! Et avec tout ce savoir faire nous avons encore rien inventé de mieux que des essuies glaces pour les voitures!!On est comme meme dans science-fiction  !!

 

Ps : Celui ou celle qui inventera quelque chose qui soit aussi fiable que des essuies glaces mais qui ne nous embêterait pas quand il pleut, il ou elle va gagner une fortune avec son brevet  !!

 

La Magie de Noel

LA MAGIE DE NOEL

noel1

Avant, pour écrire une lettre au père Noël il fallait savoir écrire, dessiner et avoir de l’imagination ! Déjà quelques semaines avant Noël on se demandait ce qu’on aimerait bien recevoir de la par du père Noël  ?! On inventait des objets ou des jouets qu’on aimerait bien! Ensuite on prenait une jolie feuille de papier, des crayons de couleur et on écrivait une lettre au père Noël… Il fallait le faire avec soin, écrire joliment et sans fautes et ensuite on faisait le plus joli dessin de la chose (jouet) dont on rêvait  … ...on posait la lettre sur le bord de la fenêtre et le père Noël la récupérait dans la nuit mais seulement chez les enfants sages et ceux qui travaillaient bien à l’école…  ...et pour ceux qui n’étaient pas sages ou qui avaient de mauvaises notes à l’école il déposait directement un fouet en bois  !!! Il était destiné aux parents pour qu’ils s’en servent sur les fesses de leurs méchants enfants  !! Lorsque le père Noël  ramassait les lettres il fallait quelques fois qu’il demande de l'aide aux parents de l'enfant pour avoir plus de détails sur le souhait de leur enfant... et comme ce sont les parents qui savent mieux ce qu’il faut à leur enfant, ils disaient au père Noël qu’ils s’occuperaient eux mêmes des cadeaux  ! Ainsi, le papa ou quelque fois le grand-père fabriquait une voiture de pompier ou une maison de poupées en bois et la maman des poupées avec des morceaux de tissu...  … Et ainsi la magie de Noël touchait toute la famille  !!  

Aujourd’hui il n’y a plus rien de tout ça  !!! Aujourd’hui on a ramené la magie de Noël et l’imagination des enfants à un catalogue de chez «   jouet club  » !! et à une  «commande »  chez le père Noël que la famille fait au supermarché (ou autres magasins de jouets)   et pire…. ce sont les enfants  « méchants »  qui ont le plus de jouets  !!! Parce-que soit disant « ca va peut-être le motiver à mieux travailler a l’école  » !!!!

Charest_MetaSanta

On n’est pas dans la science fiction là ???!!!!